ANALYSER ET CONSTRUIRE UNE APPROCHE COMMERCIALE

Pour un artisan, un paysan, un indépendant, une TPE/PME , un acteur public

Analyser et évaluer le potentiel de vos expérimentations commerciales, et mesurer les risques pour oser entreprendre.

Vérifier la capacité des outils à fournir des éléments concrets et fiables
  • Sélectionner les outils les plus pertinents.
  • Récupérer les données fournies manuellement par la structure si les outils ne s'avèrent pas fiables.
Évaluer l’approche commerciale actuelle
  • Analyser les résultats obtenus sur une période donnée en fonction des objectifs initialement visés (CA, nombre de clients, nombre de ventes, meilleurs ventes, nature de l’évolution des ventes dans l’année, marges, etc.), et des moyens mis en œuvre pour les atteindre.
  • Réaliser une analyse SWOT de la structure.
  • Résultats et préconisations.
Ajuster et/ou construire une nouvelle approche commerciale
  • Définir la nature exacte des produits et services, de ce qui fait leur différence, leur originalité.
  • Définir les cibles.
  • Réaliser ou mettre à jour l’étude de marché.
  • Définir les moyens actuels à disposition.
  • Définir des objectifs de chiffres d’affaire et de développement.  
  • Définir le nombre de clients et de produits et/ou services à vendre.
  • Définir les prix et offres des produits et services, ainsi que les canaux de distribution.
  • Travailler sur les outils et méthodes de gestion de la relation clientèle dans le cadre de la prospection et de la fidélisation (calendrier et modalités de vente, geste commerciale, etc.).
  • Définir les moyens qui seront mis en œuvre pour réaliser les objectifs visés (ressources humaines, financières et matérielles) (comment et qui pilotera l’activité commerciale, quel investissement sera nécessaire, comment financer, quand se fera le retour sur investissement, etc.).
  • Mesurer les risques économiques pour pouvoir mieux les contrôler (investissements, marges, concurrents, innovation technique, pouvoir d’achat, etc.)
  • Travailler l’argumentaire de vente.
  • Établir un plan d’actions détaillé.
  • Identifier des indicateurs quantitatifs et qualitatifs d’évaluation.  

ANALYSER ET CONSTRUIRE LE PARCOURS D’ADHÉSIONS-DONS

Pour une association, ONG, fondations

Analyser et évaluer le potentiel de vos expérimentations sur les adhésions-dons, et mesurer les risques pour oser de nouvelles approches.

Vérifier la capacité des outils à fournir des éléments concrets et fiables
  • Sélectionner les outils les plus pertinents.
  • Récupérer les données fournies manuellement par la structure si les outils ne s'avèrent pas fiables.
Évaluer le parcours d’adhésions-dons actuel
  • Analyser les résultats obtenus sur une période donnée en fonction des objectifs initialement visés (dons moyens, part adhérents-donateurs, évolution des dons récurrents et ponctuels, améliorations ou difficultés notables, etc.), et des moyens mis en œuvre pour les atteindre.
  • Réaliser une analyse SWOT de la structure.
  • Résultats et préconisations.
Ajuster et/ou construire un nouveau parcours d’adhésions-dons
  • Définir l’identité de la structure et de ce qui fait sa différence.
  • Définir les structures similaires et comparer leur taux d’adhésions-dons, identifier les éléments de leur succès et leurs faiblesses.
  • Définir les moyens actuels à disposition.
  • Définir des objectifs chiffrés des adhésions-dons et la volonté de développement.
  • Définir le tarif et les modalités des adhésions et des dons, ainsi que les canaux de diffusion.
  • Travailler sur les outils et méthodes de gestion de la relation adhérents-donateurs dans le cadre de la prospection et de la fidélisation (première approche, calendrier et modalités de relance, relation attentionnée, etc.).
  • Définir les moyens qui seront mis en œuvre pour réaliser les objectifs visés (ressources humaines, financières et matérielles) (comment et qui pilotera la relation adhérents-donateurs, quel investissement sera nécessaire, comment financer, quand se fera le retour sur investissement, etc.).
  • Mesurer les risques économiques pour pouvoir mieux les contrôler (changement des politiques publiques, stabilité des bailleurs, positionnement des associations similaires, pouvoir d’achat, etc.).
  • Travailler l’argumentaire auprès des différents types de population et en adéquation avec la volonté de développement (militants aguerris ou à conquérir, donateurs ponctuels à transformer en donateurs réguliers, etc.).
  • Établir un plan d’actions détaillé.
  • Identifier des indicateurs quantitatifs et qualitatifs d’évaluation.

ANALYSER ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE

Analyser votre situation financière et identifier les leviers pour pérenniser votre structure.

Analyser la situation financière

Étudier les comptes de résultats et bilans des trois dernières années et l'état de la trésorerie. 

Analyser les conventions bailleurs en cours et à venir

Évaluer les risques et les potentiels.

Analyser les procédures internes de la structure

Étudier les procédures de validation, de paiement, d’engagement de dépenses, de grille salariale, etc.

Analyser le potentiel de la structure à améliorer sa situation financière
  • Évaluer les réserves, les financements, la trésorerie, les ressources humaines qualifiées, les ressources bénévoles, la notoriété , etc.
  • Résultats et préconisations.

MIEUX MAITRISER SON BUDGET ET SA TRÉSORERIE

 Apprendre à gérer efficacement votre budget et l'état de votre trésorerie.

Gérer efficacement son budget
  • Savoir quand, comment et pourquoi investir.
  • Réduire ses charges, se prémunir des imprévus, arbitrer, etc.
Gérer efficacement l'état de sa trésorerie

Anticiper les entrées et sorties d’argent. 

Se doter d’outils de gestion financière et de méthodes
  • Gérer les stocks et approvisionnements (éviter des pertes).
  • Gérer les ventes, etc.

RECHERCHER DES FONDS

Repérer les financements adéquats et veiller à préserver l'indépendance financière de votre structure à terme.

Identifier tous les leviers de financement possibles

Bancaire, participatif et citoyen, public ou privé (collectivités, fondations), etc.

Choisir le(s) modes de financement adapté(s)

Préserver l'indépendance financière de la structure à terme.

Partir à la recherche de financements
  • Travailler la présentation orale du projet et adapter le discours en fonction de son interlocuteur. 
  • Prendre contact avec les partenaires financiers potentiels.
  • Monter le dossier de financement et l'adapter en fonction des attentes du partenaire financier.
Arbitrer en fonction des fonds récoltés

Réévaluer et adapter les ambitions du projet en fonction des fonds récoltés.

 

PRESTATIONS COMPLÉMENTAIRES & FORMATIONS

Nous offrons également des prestations de services complémentaires et des formations.

Prestations de services complémentaires
  • Écrire l’argumentaire de vente.
  • Accompagner la clôture des comptes.
  • Réaliser un budget prévisionnel.
  • Réaliser un plan de trésorerie.
  • Écrire un dossier de financement.
  • Rédiger un appel d’offre.
Formations
  • Maîtriser les bases sur la gestion financière et comptable (budget prévisionnel, plan de financement, plan de trésorerie , fonds de roulement,  bilan comptable, compte de résultat, comptabilité analytique, clôture des comptes, etc.).
  • Améliorer ses connaissances sur la gestion financière et comptable et se doter d'outils (apprendre à analyser la situation financière, gérer efficacement son budget, se doter d'outils et de méthodes).
  • Définir un modèle économique durable.
  • Mettre en place une relation attentionnée auprès de son public cible.